Skip to main content
Evelyn

40 ans de prison requis contre une jeune femme qui a perdu son bébé

Evelyn Hernandez n’est plus accusée d’homicide aggravé avec préméditation mais d’homicide aggravé par négligence

Une peine de 40 ans de prison pour meurtre a été requise vendredi 16 août devant un tribunal salvadorien contre une jeune femme qui a perdu son bébé, et le verdict doit être rendu lundi.

La législation anti-IVG au Salvador est l’une des plus strictes du monde. Le code pénal prévoit une peine de deux à huit ans de prison pour les cas d’avortement, mais, dans les faits, les juges considèrent toute perte du bébé comme un « homicide aggravé », puni de 30 à 50 ans de réclusion.

Evelyn Hernandez, désormais âgée de 21 ans mais adolescente au moment des faits, a protesté de son innocence à l’ouverture du procès jeudi. Le bébé était mort-né, a-t-elle toujours expliqué. Elle avait déjà été condamnée en juillet 2017 à 30 ans de prison mais la décision a été annulée en février par la Cour suprême, après 33 mois passés derrière les barreaux.

Pour ce deuxième procès, le ministère public salvadorien a changé de chef d’inculpation : Evelyn Hernandez n’est plus accusée d’homicide aggravé avec préméditation mais d’homicide aggravé par négligence.

 

  • 14 nouvelles entreprises américaines prêtes à investir au Sénégal (Ambassadeur)
  • Hausse du prix de l’électricité : Moustapha Diakhaté rappelle à Macky Sall pourquoi il a été élu
  • Liverpool-Watford (2-0) : La réaction très classe de Sadio Mané après son but annulé par la Var
  • Fadel Barro : « La marche du 13 décembre est un message fort que Macky doit décrypter »
  • Le drapeau français vandalisé au Niger au cours d’une manifestation estudiantine
pub