Skip to main content
Présidente Taïwan

La présidente sortante de Taïwan, Tsai Ing-wen, réélue samedi pour un nouveau mandat

La présidente sortante de Taïwan, Tsai Ing-wen, qui a fait campagne contre l’autoritarisme de Pékin, a été réélue samedi pour un nouveau mandat malgré la campagne d’intimidation économique et diplomatique du pouvoir communiste pour isoler l’île.

« Taïwan a montré au monde à quel point nous aimons notre mode de vie libre et démocratique ainsi que notre nation », a lancé Mme Tsai devant la presse en annonçant sa victoire.

La Chine considère Taïwan comme une de ses provinces et a juré d’en reprendre un jour le contrôle, par la force si nécessaire.

« La paix, c’est que la Chine abandonne ses menaces contre Taïwan », a assuré la présidente de 63 ans tout juste réélue.

« J’espère que les autorités à Pékin comprendront que Taïwan, pays démocratique, et que notre gouvernement démocratiquement élu, ne cèderont pas aux menaces et à l’intimidation », a ajouté Tsai Ing-wen.

Sans mentionner directement la victoire de Tsai Ing-wen, Pékin a indiqué « s’opposer à toute forme d’indépendance de Taïwan », dans un communiqué laconique relayé par ses médias officiels.

Pékin continue de « soutenir les principes fondamentaux d’une ‘réunification pacifique’ et du ‘un pays, deux systèmes' », a déclaré par la suite une porte-parole officielle, Ma Xiaoguang, citée par l’agence Chine Nouvelle. « Nous sommes prêts à travailler avec nos compatriotes de Taïwan » pour « progresser vers la réunification pacifique de la patrie », a-t-elle ajouté.

Pékin a l’espoir que la communauté internationale « comprendra et soutiendra la cause juste du peuple chinois », a de son côté déclaré un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, cité par Chine Nouvelle.

Washington a cependant rapidement félicité la présidente réélue.

Une gifle

Taïwan, île de quelque 23 millions d’habitants, est séparée politiquement de la Chine depuis sept décennies. L’île n’est toutefois considérée comme un pays indépendant que par une poignée de capitales dont le nombre a fondu ces dernières années.

  • Manifestation en Guinée Conakry : 3 personnes abattues par les forces de sécurité à Labé
  • Lutte contre le terrorisme : Le Sénégal et la France souhaitent élever le niveau de leur coopération
  • Trump interdit les visas aux femmes enceintes étrangères à compter du 24 janvier 2020
  • Tournée africaine : Erdogan en visite en Algérie, au Sénégal et en Gambie à partir du 26 janvier prochain
  • "La faible résorption de la dette intérieure (400 milliards) une grande menace à la survie des PME/PMI", selon Bokk Gis Gis
pub