Skip to main content
Le dernier suspect remis en liberté et convoqué en septembre devant la justice (parquet)

Le dernier suspect remis en liberté et convoqué en septembre devant la justice (parquet)

Cinq personnes au total avaient été interpellées lundi, et quatre avaient été libérées mardi.

La dernière personne toujours en garde en vue pour des appels sur les réseaux sociaux à attaquer un «lieu d'hébergement» des gendarmes lors du sommet du G7 à Biarritz a été remise en liberté mercredi et convoquée le 5 septembre devant la justice, a annoncé à l'AFP le parquet de Melun. Cet homme né en 1988 a reconnu avoir écrit «On va cramer l'hôtel» accueillant des gendarmes mais «il minimise les faits», a précisé le parquet. Cinq personnes au total avaient été interpellées lundi, et quatre avaient été libérées mardi.

  • Boughazely toujours en cavale, ses acolytes déférés ce lundi au parquet
  • Restitution du sabre d'El Hadji Oumar Tall : La réaction de Felwine Sarr
  • Forum Paix et sécurité à Dakar : le Sénégal et la France signent 6 conventions de partenariat
  • Le Maire de Ogo Amadou Kane DIALLO en mode FAST-TRACK 
  • Un certain Diawara grugé de 7 millions Cfa par un charlatan
pub