Sarkozy

Dans son nouveau livre intitulé «Le temps des tempêtes», Nicolas Sarkozy est revenu sur le discours qu’il a prononcé à Dakar où il avait déclaré que «l’Afrique n’était pas suffisamment entré dans l’histoire». Sur le fond, je n’ai rien à renier, s’il fallait le répéter, je le referai, écrit l’ex-président français. Avant d’ajouter : «Je crois encore aujourd’hui que l’Afrique a une part de responsabilité dans son propre malheur».

Le discours de Dakar, une allocution prononcée, le 26 juillet 2007, à l'université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (Sénégal), devant des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques est rédigé par Henri Guaino. Ce discours a suscité de nombreuses réactions en France et dans le monde.