Macky Kara Mbacké.jpg

Au premier jour de l'état d'urgence décrété par l'Etat du Sénégal, le président Macky Sall a reçu des leaders de l'opposition tels que Idrissa Seck, Khalifa Sall, Ousmane Sonko, entre autres, tout en respectant les consignes de prévention.

Mais à l'arrivée de Serigne Modou Kara, les deux leaders se sont serrés les quatre mains. Un acte aux antipodes des recommandations des autorités sanitaires. En voilà un deuxième mauvais signal après la prière de Dionne à Touba.