prisonnier

Alioune Thiam, l'agent d'assistance à la sécurité de proximité en service à la préfecture de Thiès a avoué aux enquêteurs avoir vendu 300 autorisations de sortie, rapporte Libération. Le préfet de Thiès lui avait remis un lot d'autorisations de circuler, destinées aux ayants droits.

L'Asp devait juste ajouter le nom des bénéficiaires, mais il en a profité pour entretenir son business en vendant les autorisations à des automobilistes moyennant 25 000 ou 30 000 Fcfa.

Le Parquet a requis l'ouverture d'une information judiciaire et le mandat de dépôt contre l'Asp pour escroquerie, détournement de deniers publics, faux et usage de faux sur des actes administratifs.