Souleymane Jules Diop

Le journaliste Souleymane Jules Diop dénonce le relâchement des sénégalais dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. « Des innocents sont en train de mourir, contaminés par des inconscients », a-t-il regretté, ajoutant qu’ « à partir de 70 ans, 9 personnes atteintes sur 10 meurent du coronavirus ».

L’ambassadeur auprès des nations unies pour l’UNESCO dans un post sur Facebook passe en revue les nombreuses stratégies et décisions prises par l’Etat pour freiner la propagation du virus qui n’ont malheureusement pas été respecté. Il fait référence notamment à l’état d’urgence, au couvre-feu et à la fermeture des frontières terrestre et des lieux de cultes. La dernière sortie du ministre de la sante Abdoulaye Diouf Sarr par rapport à la limitation des déplacements pendant la tabaski n’est pas en reste.

Il estime que la responsabilité de l’Etat n’est plus engagée. « C’est collectivement que nous portons la responsabilité de ce qui nous arrive. L’Etat a fait tout ce qu’il avait à faire et qui relève de ses missions régaliennes. Nous lui avons oppose notre liberté de culte, notre liberté de mouvement. »

ADJIA FATOU LO