prisonnier

Les 85 jeunes arrêtés et placés en garde à vue, lundi dernier, pour violation du couvre-feu à la Médina, ont été tous libérés. Leur dossier a été purement et simplement classé sans suite.

Selon des sources de l’Observateur, sur 107 personnes mises en cause pour différents délits, 92 individus, dont les 85 jeunes de la Médina, ont été libérés.

Aux dernières nouvelles, rapporte le journal, seules 15 personnes ont été, finalement, inculpées et écroués pour une responsabilité délictuelle ou criminelle individuelle.