Pakistan

Le Premier ministre du Pakistan critique Macron pour ses «attaques contre l'islam». Imran Khan accuse le Président français d'insulter les cercles religieux musulmans et de favoriser l'utilisation des caricatures du prophète Mahomet.

«Dommage qu'il ait préféré contribué à l'islamophobie, s'attaquant à l'islam et non aux terroristes qui perpètrent des violences, que ce soient des musulmans, racistes blancs ou nazis. Malheureusement, le Président Macron a intentionnellement choisi de provoquer les musulmans, y compris ses propres concitoyens», a-t-il écrit sur Twitter.