kEUR mASSAR

Les populations de Keur Massar ne décolèrent pas après les dommages subies suites aux fortes pluies des semaines dernières. En pleine visite dans la zone, ce jeudi, le Chef de l’Etat a annoncé des plans de secours. Mais, force est de constater que ces promesses sont loin de convaincre les sinistrés. Ils ne se font pas priés pour manifester leur mécontentement.

« On a été très responsable et nous étions depuis des partisans de Macky Sall. Mais ce qu’il a fait est injuste et sans fondement. Nous les habitants de Camille Basse on a accepté d’être des réceptacles pour soulager les Parcellois et les eaux se déversent constamment sur nous », dénonce le vieux notable El Hadji Malick Cissé et Cie d’un ton ferme.

Toujours dans la foulée, visiblement très sidéré par la situation, il réclame la réfection des routes et l’érection de canalisation pour évacuer les eaux de pluies. « Nous avons pris nos propres moyens pour faire un canal et c’est avec nos propres moyens qui nous avons acheté des motopompes. Ce qui nous arrive est la même situation que les habitants de Mbao, l’eau du marigot déborde et menace de submerger nos maisons. Le Marigot doit être dragué. » fulmine-t-il.

Selon lui, « Macky Sall a la solution et les moyens, il n’a qu’à résoudre ce problème. Il a l’obligation de mettre en valeur promovilles et remettre en bon état nos routes. C’est tout ce que nous demandons. » El Hadji Malick Cissé n’a pas manquer de dénoncer le fait que président et sa délégation les ont royalement ignoré.