boutons

Du nouveau dans l’affaire de la Maladie mystérieuse des pêcheurs. En effet, sous la supervision de la Gendarmerie de l'Environnement, les échantillons ont été prélevés, conditionnés dans des contenants adéquats et acheminés au Laboratoire de Chimie Environnementale de CERES-Locustox.

Le rapport des résultats de l’eau de mer vient ainsi d’être publié par le ministère de l’environnement. Le document dont Actu221.net détient copie renseigne qu’il y a « une présence quasi permanente dans les quatre échantillons d'eau, d'acide phtalique, de souffre, de l'acide benzene dicarboxylque et de l'acide hexadecanoique ».

Ainsi, les experts du Laboratoire de Chimie Environnementale de CERES-Locustox indiquent qu’ « il faudra soumettre ces résultats d'analyse aux toxicologues et orienter les recherches sur les filets utilisés par les pêcheurs ».

Ousmane THIANE