Conseil des ministres macky sall.jpg

Après avoir déclaré l'état d'urgence assorti d'un couvre feu, le Chef de l'Etat, Macky Sall a annoncé qu'une enveloppe de 50 milliards sera consacrée à l’achat de vivres pour l’aide alimentaire d’urgence. Des mesures fiscales générales et spécifiques seront également prises en soutien aux entreprises.

Au titre des mesures générales, il sera accordé une remise partielle de la dette fiscale constatée au 31 décembre 2019 due par les entreprises et les particuliers, pour un montant global de 200 milliards. S’agissant des mesures spécifiques, elles bénéficieront aux secteurs les plus affectés par la crise du Covid-19, en particulier l’hôtellerie, la restauration, le transport et la culture.

Ces mesures seront également étendues à la presse, compte tenu des changements induits dans ses grilles de programme et du rôle de service public qu’elle joue dans le contexte de la crise.