Macky Sall

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a agité jeudi à Dakar, l’éventualité d’un alourdissement des peines encourus par trafiquants de bois et leurs complices afin de mieux combattre le trafic illicite de bois, à l’origine de la dégradation des forêts et de la mise en péril des conditions de vie des populations.

‘’Nous continuerons de mobiliser tous les moyens nécessaires pour mettre fin à cette pratique néfaste, y compris par un alourdissement des peines prévues à cet effet’’, a-t-il notamment assuré lors d’un conseil présidentiel organisé dans la capitale sénégalaise en présence de son homologue gambien Adama Barow.

Macky Sall a affirmé que le trafic illicite de bois était en train de décimer les forêts, d’appauvrir la biodiversité et de mettre en péril les conditions de vie des populations des deux pays.

‘’Je veux dire fermement aux coupeurs de bois, aux trafiquants et à leurs complices que nous ne leur laisserons aucun répit’’, a averti le chef de l’Etat sénégalais.

Il a estimé qu’une collaboration s’imposait aux deux pays pour mettre un terme au trafic illicite de bois.

Avec Aps