foret de Oujda

L’ancien footballeur, David Coulibaly, a échappé de justesse à une vendetta mortelle au point que ces bourreaux ont cru qu’il avait trépassé dans la forêt de Oujda « Maroc ».

Mais aux dernières nouvelles, David Coulibaly a fini, ô miracle, par échapper à la mort. Porté par une prodigieuse baraka, l’ancien footballeur, devenu passeur de migrants, aurait été retrouvé en plein forêt et secouru in extremis par des policiers marocains qui l’ont trouvés dans un piteux état.

Et contrairement de ce qui a été écrit dans les colonnes, David Coulibaly, objet d’une « chasseur d’hommes » au Maroc de la part des migrants, s’est «exilés » en Algérie, une fois miraculeusement remis de son lynchage.