Skip to main content

Pr Mabye Thiam : « L’administration sénégalaise est en retard et ne satisfait personne »

Si le Sénégal veut atteindre l’émergence, il est obligé d’avoir une administration « performante »

Le constat est général. L’administration sénégalaise est malade. C’est ce qui a poussé le chef l’Etat a lancé le Programme d’appui à la modernisation de l’administration (Pama), en début de cette semaine, au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad).

Selon, l’historien, Pr Mbaye Thiam, cette initiative des autorités étatiques vient à son heure. Invité à l’émission Lr du Temps sur Iradio, ce dimanche, M. Thiam pense l’administration sénégalaise est en retard. Elle est aux antipodes du développement.

Pour lui, si le Sénégal veut atteindre l’émergence, il est obligé d’avoir une administration « performante ». « Le principal outil de développement, c’est l’administration. Si elle n’est pas performante, il ne faut même pas penser au développement », a déclaré Pr Mbaye Thiam qui pense d’ailleurs que « les Directeurs généraux devraient cesser d’être nommés en Conseil des ministres. Ces postes devraient faire l’objet d’appel à candidature sur la base de résultats ».

« Pourtant, rappelle l’l’historien, une administration performante, le Sénégal l’avait tout au début de son indépendance ». S’il en est ainsi, c’est parce que l’école William Ponty qui formait tous les cadres de l’Afrique francophone était basée à Dakar.

  • Mbaye Niang retrouve le chemin des filets
  • Sénégal-Nigéria (55-60) : Les Lionnes passent à côté d’un 12ème titre continental
  • Keur Massar : Un bébé sauvé après avoir été déposé nuitamment sur une fosse par sa mère
  • Michel Platini écarte Sadio Mané de la course au Ballon d’Or 2019
  • Victime d’une chute, Brigitte Macron en public avec le bras en écharpe
pub