Skip to main content
Abdoul Mabye

Abdoul Mbaye exige la publication du décret justifiant la nomination du président du Conseil constitutionnel

Après la disparition, le 15 janiver 2015, de Cheikh Tidiane Diakhaté qui occupait les fonctions de président du Conseil constitutionnel, c’est le haut magistrat Pape Oumar Sakho qui a été désigné pour poursuivre le mandat de 6 ans. Celui-ci est arrivé à terme le 12 aout dernier

Le décret justifiant le mandat en cours en qualité de président du Conseil constitutionnel doit être publié dans le souci de respecter les lois et textes en vigueur, a affirmé l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye. 

A l’en croire, l’actuel président du Conseil constitutionnel a achevé le mandat de son prédécesseur Cheikh Tidiane Diakhaté et le décret portant renouvellement de son mandant actuel demeure introuvable malgré des recherches intenses.  

Après la disparition, le 15 janiver 2015, de Cheikh Tidiane Diakhaté qui occupait les fonctions de président du Conseil constitutionnel, c’est le haut magistrat Pape Oumar Sakho qui a été désigné pour poursuivre le mandat de 6 ans. Celui-ci est arrivé à terme le 12 aout dernier. 

Depuis, l’ancien président de la Cour suprême continue de trôner à la tête de l’institution. Certains cadres dont Abdoul Mbaye ne manquent pas de s’interroger sur le décret justifiant son mandat actuel, d’autant qu’il n’y a eu connaissance d’un document pris dans ce sens. 

Le site informatique du Conseil constitutionnel indique son mandant a été renouvelé par un décret qui porterait le numéro 2016-1222 du 12 aout 2016. Mais, il se trouve que ce décret est « introuvable, malgré les recherches intenses », déclare M. Mbaye.

  • Ibn Chambas pour un apaisement du climat politique en Guinée 
  • Le Sénégal ne va pas lever des eurobonds en 2020
  • Les dépenses de personnel, seul poste budgétaire où une baisse est inenvisageable 
  • Boughazeli activement recherché par la SR
  • Un Sénégalais poignarde un homosexuel marocain qui le draguait
pub