Skip to main content
Sonko Maour Diallo

Affaire des 94 milliards: le procureur doit éclairer la lanterne des Sénégalais sur l’état d’avancement du dossier (SR)


Synergie Républicaine(SR) constate pour le regretter "les lenteurs observées dans le traitement du dossier dit "des 94 milliards." En effet, les différentes parties avaient porté plainte et s'étaient dit prêtes à répondre à la justice afin que les sénégalais soient édifiés. 


Pour rappel, Ousmane Sonko l’accusateur a affirmé publiquement détenir par devers lui, "les numéros de comptes bancaires par lesquels l’argent du contribuable sénégalais a frauduleusement transité de même que l’information sur l’ensemble des personnes impliquées dans ce supposé détournement de deniers publics."

Selon les camarades de Mohamed M. Diagne, "cette déclaration à la fois précise et grave lui a valu la sympathie et le soutien de milliers de sénégalais qui ont porté leur choix sur sa candidature lors de la présidentielle de 2019. Ces sénégalais ont besoin de savoir s’ils ont été fourvoyés ou non par Sonko dont les accusations ont été publiquement rejetées et réfutées par Monsieur Mamour Diallo dont l’honorabilité est entachée jusqu’à preuve du contraire."  


En conséquence, Synergie Républicaine demande au Procureur de la République de bien vouloir "nous éclairer sur l’état d’avancement du dossier et de rassurer les sénégalais sur les mesures prises pour la tenue d’un procès dans les meilleurs délais." Car, selon M. Diagne,  "ce dossier ne saurait être classé dans les registres pertes et profits politiques ou déclaration de campagne. Notre peuple est bien conscient qu’avec 94 milliards, il est possible de construire des écoles, des hôpitaux ou de subventionner la Senelec", a soutenu M. Diagne...

Avec Dakaractu 

  • Manifestation en Guinée Conakry : 3 personnes abattues par les forces de sécurité à Labé
  • Lutte contre le terrorisme : Le Sénégal et la France souhaitent élever le niveau de leur coopération
  • Trump interdit les visas aux femmes enceintes étrangères à compter du 24 janvier 2020
  • Tournée africaine : Erdogan en visite en Algérie, au Sénégal et en Gambie à partir du 26 janvier prochain
  • "La faible résorption de la dette intérieure (400 milliards) une grande menace à la survie des PME/PMI", selon Bokk Gis Gis
pub