Skip to main content
macron

Comment Macron se prépare déjà pour 2022

Réactivation des contacts, recherche de dons...

Si Emmanuel Macron n'a officiellement rien annoncé, en coulisses, les équipes s'activent pour une potentielle seconde campagne présidentielle.

Sous la Vème République, seuls François Mitterrand et Jacques Chirac ont été réélus pour un second mandat. Emmanuel Macron espère prendre le même chemin, et a commencé à s'y préparer. Alors qu'il n'est pas encore arrivé à la moitié de son mandat, le président prépare déjà sa réélection en 2022, d'après les informations recueillies par BFMTV.

Lui a, jusque là, laissé planer le doute. "Je me fiche de la prochaine élection. Je veux réussir furieusement, passionnément ce mandat", avait-il déclaré lors de la conférence de presse à l'Élysée, le 25 avril dernier, en ajoutant ensuite: "Maintenant, si je voulais parfaitement vous rassurer, je vous dirais qu'il y a cinq ans, ce n'était pas du tout non plus mon sujet".

"Qui peut croire qu'Emmanuel Macron ait envisagé un moment de faire un mandat de cinq ans?", déclare à BFMTV François Patriat, président du groupe LaREM au Sénat. "Il ne l'évoque jamais devant ses amis, mais je ne peux pas croire qu'il n'y pense pas (...) D'ailleurs il l'avait dit au début de la première campagne: 'Dans 10 ans j'arrêterai la politique'". Soit deux mandats.

"Réactiver une politique de dons" En coulisses, Ismaël Emelien, fidèle conseiller du président, planche sur une future stratégie de campagne, tandis que d'autres relancent les réseaux. Une cellule a été formée, chargée de rappeler les donateurs afin de constituer des fonds pour une prochaine campagne. "On essaye de réactiver une politique de dons qui sont des dons dans les territoires et au niveau national, des dons qui ont été assez abondants pendant la campagne de 2017", déclare à BFMTV Jean-Baptiste Djebbari, député LaREM en charge de la stratégie de financement du parti.

"On essaye de travailler pour se constituer des actifs qui permettent de financer les différentes échéances électorales" explique le député. Avant la présidentielle, il faudra aussi financer les municipales de 2020.

  • Mbaye Niang retrouve le chemin des filets
  • Sénégal-Nigéria (55-60) : Les Lionnes passent à côté d’un 12ème titre continental
  • Keur Massar : Un bébé sauvé après avoir été déposé nuitamment sur une fosse par sa mère
  • Michel Platini écarte Sadio Mané de la course au Ballon d’Or 2019
  • Victime d’une chute, Brigitte Macron en public avec le bras en écharpe
pub