Skip to main content
Me Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire de Guy Marius Sagna

Me Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire de Guy Marius Sagna

"Guy Marius Sagna a finalement obtenu une liberté provisoire. Je voudrais saluer cette décision de justice qui a estimé que sa détention n’ajoutait rien à la manifestation de la vérité…"

Me Madické Niang, candidat malheureux à la présidentielle du 24 février dernier, a dénoncé le recours abusif à la détention provisoire, après la libération provisoire de l’activiste Guy Marius Sagna, placé en garde à vu pour fausse « alerte du terrorisme ». Il estime que le recours à la détention provisoire comme arme d’intimidation des opposants ou des activistes n’est pas conforme aux exigences d’un Etat de droit.

« Guy Marius Sagna a finalement obtenu une liberté provisoire. Je voudrais saluer cette décision de justice qui a estimé que sa détention n’ajoutait rien à la manifestation de la vérité. En effet, dans des cas comme celui de Monsieur Sagna, une simple convocation aurait suffi pour que les personnes présumées coupables puissent répondre de leurs actes sans avoir, à subir, sans jugement les affres de la prison », selon Me Niang.

A l’en croire, Guy Marius Sagna est victime de l’utilisation abusive de la détention provisoire du gouvernement, comme arme d’intimidation des opposants ou des activistes. Ce qui n’est pas conformes, selon lui, aux exigences de l’Etat de droit.
L’avocat appelle le gouvernement à engager une réflexion sereine sur la détention préventive afin de proposer sa réforme dans le sens d’un plus grand respect de la liberté individuelle des citoyens, seule source de paix et de progrès.

 

  • « Moustapha Cissé Lo a trahi Senghor, Abdou Diouf puis Abdoulaye Wade »
  • Serge Michailof sur la crise au Sahel : « la première urgence n’est pas le retrait des troupes françaises »
  • Amadou HOTT magnifie le dynamisme des relations avec le Japon 
  • Sonko interpelle Macron : « il n'y a pas un sentiment anti-français, il y a un sentiment pro-africain » 
  • Apr : le Maire de OGO exhorte certains de ses camarades à enterrer la hache de guerre
pub