Skip to main content
Verdez Mane

« Sadio Mané Ballon d’Or, c’est désormais une évidence »

Gilles Verdez, journaliste français, « Sadio Mane Ballon d’Or, c’est désormais une évidence, ou alors le reniement absolu du Trophée dans ses valeurs les plus profondes! », considère-t-il

Le Ballon d’Or 2019 va continuer de déchainer les passions. Et pour cause, les nominés sont tous les 5 de potentiels vainqueurs de ce titre individuel. Pour Gilles Verdez, journaliste et chroniqueur de télévision et de radio français, c’est Sadio Mané qui le mérite. 

La distinction individuelle la plus convoitée du monde du football livrera son verdict dans un peu plus de 4 mois. Pour beaucoup d’observateurs, elle sera âprement disputée. Les différents nominés ont de grands arguments pour décrocher.

Entre les performances collectives de Virgil Van Djik, Sadio Mané et Alisson Becker et celles individuelles de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, il y en a de quoi redire. Face à cette situation, les prises de position sont diverses.

Pour le journaliste français, Gilles Verdez, c’est le Sénégalais de Liverpool qui doit le gagner. « Sadio Mane Ballon d’Or, c’est désormais une évidence, ou alors le reniement absolu du Trophée dans ses valeurs les plus profondes! », considère-t-il.

Verdez vote Mané, Platini roule pour Messi

Pour l’ancien président de l’Uefa, les performances collectives du joueur avec son club ou avec sa sélection ne changent pas grand chose sur son mérite de remporter le Ballon d’or. Pour lui, si ce titre récompense le meilleur joueur du monde durant la saison, il n’y a pas photo, Messi a été le meilleur.De plus, sur les stats personnels, l’Argentin est de loin devant tout le monde. Mais ses concurrents ont également fait une bonne saison. Co-meilleur buteur de la Premier League, finaliste de la CAN 2019 avec le Sénégal, vice-champion d’Angleterre et Champions d’Europe, les stats, collectifs comme personnels de Sadio Mané, parlent pour lui. Tout comme Virgil Van Dijk, qui a été le patron de la défense des Reds durant toute la saison. On sa rappelle de ce fameux stat : le défenseur n’a pas été dribblé une seule fois durant la saison.

 

  • Affaire des billets noirs : Boughazelli a bien eu un rôle dans cette affaire, mais il n’est pas le seul, selon Barthélemy Dias
  • Cambriolage nocturne : Deux agences dévalisées à Mbour
  • Dakar : Ce Taximan ramasse 300.000 F Cfa et les rend à son propriétaire
  • Boughazéli en garde-à-vue à la Section de Recherches 
  • Frédéric Kanouté dément les déclarations sur les réseaux sociaux qui lui sont attribuées
pub