Skip to main content
Amadou Ka encourt 3 ans de prison et 25 millions d’amende

Amadou Ka encourt 3 ans de prison et 25 millions d’amende

Les faits ont eu lieu courant 2018 dans la périphérie de Touba, à la veille de la célébration du grand Magal de Touba

Si le tribunal des flagrants délits de Diourbel se fie au réquisitoire du procureur de la république, alors Amadou Ka va devoir passer les trois prochaines années à la maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel. Berger de son état, Amadou Ka né le 17 mars 1984 à Podor, comparaissait, ce mardi, devant le tribunal de grande instance de Diourbel pour répondre des charges de vol de bétail portant sur 63 bœufs appartenant à Cheikh Dieng.

Les faits ont eu lieu courant 2018 dans la périphérie de Touba, à la veille de la célébration du grand Magal de Touba. Amadou Ka charge deux jeunes bergers, Adiéle Sow et Sidy Dia, respectivement âgés de 15 et 16 ans, de conduire le troupeau du sieur Dieng à un endroit où il devait les retrouver pour les revendre. Quand les deux gamins s’exécutent, il leur refile 80 000 Cfa. Mais fort heureusement, le propriétaire des bêtes réussit à mettre la main sur une partie de son troupeau volé, à savoir 35 bœufs.

Et quand Adiéle Sow et Sidy Dia sont arrêtés, ils ne se sont pas fait prier pour dénoncer Amadou Ka qui, devant la barre a tout nié en bloc. Mais il est très vite trahi et par les déclarations circonstanciées des deux garçons, et par les réquisitions faites auprès de la Sonatel qui ont retracé plus d’une vingtaine d’appels passés entre les trois.

Pour sa constitution de partie civile, Cheikh Dieng, par le biais de son avocat, Me Serigne Diongue, a réclamé à l’accusé 25 millions pour toutes causes et préjudices confondus. Quant au procureur, il a requis 3 ans de prison après avoir demandé la requalification des charges en association de malfaiteurs, complicité de vol de bétail commis la nuit. L’affaire a été mise en délibéré le mardi 16 juillet prochain.

  • Après une absence de 5 ans, l’émigré retrouve sa femme enceinte des œuvres de son ami intime
  • SENELEC : Surfacturer pour combler le déficit ?
  • Révélation explosive de Birahim Seck sur les fondations des Premières dames
  • Le successeur de Sankharé connu
  • La résistance s’organise autour de Omar Sarr et Me Amadou Sall
pub