Skip to main content
Après la pluie, le sale temps !

Après la pluie, le sale temps !

Après la pluie à Dakar, un véritable calvaire pour les automobilistes et tous les usagers de la route, notamment, les passagers des véhicules de transports en commun.

Après la pluie, c’est le beau temps, disait l’adage. Les habitants de Dakar et sa banlieue diront, certainement, le contraire. En effet, suite aux fortes pluies qui s’abattent, depuis 6 heures du matin (ce jeudi), la capitale s’est réveillée sous les eaux.

Un véritable calvaire pour les automobilistes et tous les usagers de la route, notamment, les passagers des véhicules de transports en commun.

Dans bien des localités, les usagers ont du mal à se frayer un chemin pour aller vaquer à leurs occupations. Des bouchons interminables sont notés. Castors n’est pas en reste. Sur place, constate un reporter de Actusen.sn, en face de la Senelec, les flots d’eaux empêche les véhicules de circuler comme il faut. Certains sont obligés de se frayer un chemin dans les artères secondaires, aux abords du marché éponyme pour se tirer d’affaires.

C’est dire ainsi que la fin des inondations que les autorités chantonnent sur tous les toits n’est qu’un simple leurre. Le résultat est qu’à chaque fois que le ciel ouvre ses vannes, Dakar patauge… Vivement que ce phénomène soit, définitivement, réglé.

  • L’activiste Ardo Gningue libéré après 4 nuits en détention
  • Saisie de 200 Kg de drogue : comment la SR a fait tomber le réseau de Khar Yalla
  • L’Afrique de l’Ouest en guerre contre le Conoravirus
  • Élections locales : Le Pastef de Ousmane Sonko vise la mairie de Pikine-Est
  • Mike Pompeo : «les États-Unis sont là pour aider le Sénégal»
pub