Skip to main content
29 octobre

Deux pharmaciens musulmans licenciés au motif d’avoir abandonné leur poste pour aller prier

Le pool d’avocats constitués dans cette affaire de licenciement « abusif » a tenu une conférence de presse, ce mercredi 31 juillet à Dakar. 

La  pharmacie Guigon (Centre-ville Dakar) s’est séparée de deux de ses employés. Il est reproché à ces agents d’avoir foulé au pied le règlement intérieur de la boutique. 

En effet, au courant du mois de mai, la direction de la pharmacie Guigon s’est fendue une note de service. Sa teneur : Interdiction de prier aux heures de services. 

Et pour trouver un apaisement, les travailleurs se sont rapprochés de la direction pour demander l’aménagement des temps de prière (pour les musulmans) en raison de 5 minutes par employés.

Devant cette demande le patron n’a jamais rien voulu comprendre.

Les Dr. Dia et Samb ont, quant à eux, estimé qu’ils ne pouvaient pas rester des journées entières sans prier. Et sans avoir à perturber les heures de services, le samedi 18 juillet, ils se sont absentés pour sacrifier à leurs obligations religieuses. 

Et c’est à la suite de ça qu’ils ont reçu une demande d’explication leur faisant le reproche d’avoir abandonné leur travail pour aller prier. Et c’est sur cette base qu’ils ont été licenciés. 

En raison de la particularité de ce dossier, le pool d’avocats constitués dans cette affaire de licenciement « abusif » a tenu une conférence de presse, ce mercredi 31 juillet à Dakar. 

L’objectif de cette rencontre était d’informer l'opinion publique sénégalaise sur ce qui s’est réellement passé le samedi dernier à la pharmacie Guigon. 

À en croire Me Massokhna Kane et Me El Hadj Diouf, c’est une histoire de culte qui a conduit au licenciement des nommés Dr Dia et Dr Dioum. 

Très remontés, ces robes noires menacent de faire circuler une pétition dans les prochains jours à l’ensemble de la population sénégalaise pour demander l’expulsion du territoire du patron de l’entreprise pharmaceutique.

  • Affaire des 94 milliards : Un si long mémorandum de Sonko pour « démontrer les incohérences » du rapport de la commission d’enquête parlementaire
  • Réhabilitation de Karim Wade: Le directeur des droits de l’Homme convoqué par le ministre de la Justice
  • Le Sénégal achète 4 avions de combat, la facture pourrait atteindre 20 milliards FCFA
  • Enquête sans complaisance d'Actu221 sur la mafia du foncier au Sénégal
  • Voyages à l’étranger : Macky Sall se rendra en Norvège, en Russie et en France
pub