pendu pendaison suicide

Des zones d’ombres entourent la mort d’un enfant de 10 ans à Kébémer. Abdou Sané, élève en classe de Ce2, se serait suicidé par pendaison à l’intérieur de la chambre de sa grande mère, hier mercredi 12 août 2020, vers les cours de 9 heures dans le quartier « Cité Niakh ».

Selon les informations recueillies par l’Obs, la bonne dame, de retour des toilettes, a eu la surprise de sa vie, lorsqu’elle a franchi le seuil de sa chambre. Elle est tombée sur une forme humaine, suspendue à l’aide d’un foulard de tissu « wax » noué autour du cou, sur un objet en fer fixé sur le toit. Informés, les éléments du commissariat urbaine de Kébémer se sont rendus sur les lieux du drame pour faire les premières constations d’usage.

Suite à ce drame, tous les membres de la famille du défunt ont été interpellés pour les besoins de l’enquête. Le médecin du centre de santé de Kébémer qui a examiné la dépouille a conclu à « une mort par strangulation (suicide probablement) ». Mais les enquêteurs veulent aller au-delà. Ils ont sollicité une contre-autopsie.

Alice A Sagna