Couvre-feu

Les images de forces de l’ordre bastonnant sans ménagement des citoyens ont fait le tour des réseaux sociaux. Seulement, cette violence qui a fait rire beaucoup d’internautes, a été également exercée sur le personnel médical qui se démène actuellement pour venir à bout du Coronavirus. En tout cas c’est ce que déclare le le Pr Alain Khassim NDOYE professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Dans une déclaration, l’urologue est revenu sur ce qui s’est passé. « Ils ont passé leur journée au bloc opératoire. Ils ont été surpris par l’absence de transports en communs quand ils sont sortis à 17h. Certains ont marché jusqu’au garage Petersen où ils disent avoir subit la violence des policiers. Pour finalement rebrousser chemin vers l’hôpital et y passer la nuit. Je parle du personnel soignant qui m’est proche mais c’est valable pour tous ceux qui continuent à travailler dans ces conditions extrêmes…. Le Sénégal n’avait pas besoin de ça en plus », déclare-t-il.