Yen A Marre

Le projet de dessalement de l’eau souffre de contestation. Le mouvement « Y en a marre » est monté au créneau pour fustiger les contours de cette infrastructure.

Selon le rappeur Thiat, l’Etat du Sénégal n’est pas sérieux. « Les études environnementales ne sont pas bien faites par rapport à cette usine. On ne peut pas comprendre qu’il pleut autant au Sénégal et que l’Etat veuille mettre en place une usine de dessalement, c’est paradoxale. Alors que le 1/4 du budget débloqué pour ce projet aurait suffit pour drainer l’eau des pluies ou les eaux usées et réhabilitées les zones de Captages, de Grand Yoff ».

Pour lui, il y a énormément de moyens pour retenir l’eau à la place de construire une usine. « Cette ne peut pas fournir même pas 200 m3 par jour. Elle ne peut pas non plus satisfaire les besoins en eau des communes de Mamelles et Ouakam en cas de coupure ».

Et de poursuivre : « c’est une manière d’enrichir Mansour Faye qui en est chargé depuis le début, nous n’allons pas le laisser faire. Les Japonais notamment la JICA ne feront pas ce projet chez eux ».

Djibrirou Mbaye